Blog sur le canton de Genève
Vidéo Buzz Achat cadeaux Football Genève Vaud Valais Neuchâtel Contact

Football Suisse: Football vidéo » Actualité » Le stade de Genève aurait déjà trouvé un remplaçant au démissionaire

Annoncé démissionnaire vendredi, le président de la Fondation du Stade de Genève serait déjà remplacé. Selon l’ATS, Michel Bonnefous serait appelé à la rescousse.

A six mois du coup d’envoi de l’EURO 2008, la Fondation du Stade de Genève se retrouve sans président. «J’ai demandé à Jean-Pierre Carera de donner sa démission», a indiqué vendredi le conseiller d’Etat genevois Mark Muller, confirmant une information de la «Tribune de Genève».

Le gouvernement genevois va rapidement remplacer M. Carera. Il devrait annoncer lundi la nomination de deux personnes pour reprendre les rênes du Stade de Genève. L’une d’elles n’est autre que Michel Bonnefous, ancien directeur d’AC Management, la société qui a organisé la dernière Coupe de l’America.

Le responsable du Département des constructions reproche a M. Carera de n’avoir pas bien estimé les coûts des travaux d’adaptation du Stade de Genève en vue de l’EURO 2008. La facture «a pris l’ascenseur en deux ans», a souligné M. Muller. De 3,6 millions en 2005, elle est passée à 14,6 millions aujourd’hui.


M. Carera conteste les griefs

«Je conteste cette accusation», a déclaré Jean-Pierre Carera à l’ATS. A ses yeux, la Fondation du Stade de Genève avait les mains liées dans ce dossier. Le contrat du stade offre des prérogatives «très étendues» à l’Union des fédérations européennes de football (UEFA). Le travail de la fondation se résume à mettre en oeuvre les requêtes de l’organisation.

Les demandes d’adaptation de l’UEFA sont arrivées au compte- gouttes. Certains postes, et pas des moindres selon M. Carera, n’ont été chiffrés qu’en juin. «J’ai l’impression d’être un peu le lampiste dans cette affaire, mais ce sont les règles du jeu et je dois les accepter», a fait remarquer l’avocat.

Des arguments que récuse M. Muller. A ses yeux, l’estimation des travaux aurait dû être faite «plus rapidement et plus sérieusement». Des manquements ont été constatés dans ce domaine.

Il y a deux jours, le Conseil d’Etat genevois annonçait qu’une rallonge financière de 7,8 millions de francs était nécessaire. Cette somme sera puisée dans les caisses du Fonds d’équipement communal (FEC). Cet organisme avait déjà été mis à contribution pour 11 millions de francs afin de payer des factures en souffrance liées à la construction du stade.

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Les meilleures vidéo du web sur: top vidéo

© 2007 Blog du canton de Genève · Subscribe:PostsComments · Designed by Theme Junkie · Powered by WordPress